Suomen sivusto, jossa voit ostaa halvalla ja laadukas Viagra http://osta-apteekki.com/ toimitus kaikkialle maailmaan.

Yritti äskettäin viagra, se toimii erittäin tehokkaasti)) Ostaa Internetin kautta täällä propecia Myös ostaa levitra oikeudenkäynti, vaikutus on silmiinpistävää.

Lg_2612-019_019-fmc_mise en page

LG_2612-019_019-FMC_Mise en page 1 05/09/12 14:10 Page19 Cardio-vasculaire L'ANSM et la HAS viennent de publier des recommandations sur les indications des agents anti-plaquettaires. Zoom sur leur usage dans l’athérome.
AGENTS ANTI-PLAQUETTAIRES
ET MALADIE ATHÉROMATEUSE

Synthèse du Dr Pascale Naudin-Rousselle (rédactrice, fmc@legeneraliste.fr) En prévention primaire
vasculaire précoce ; ceux ayant un RCV fatal > 5 % à > En présence de facteurs de risque CV (HTA, dysli-
10 ans si un score de risque est utilisé (équation UKPDS pidémie, tabagisme), une inhibition plaquettaire au Recommandations debonne pratique. Bon usage long cours par aspirine seule, à la dose de 75 à 160 mg/j, > En cas d'athérome carotidien infraclinique, la
est recommandée lorsque le RCV est élevé (risque prescription d'un antiplaquettaire n'est pas recom- de survenue à 10 ans d’un 1er événement athéroma- mandée, sauf chez le patient à haut risque cardio- teux mortel supérieur > 5% calculé selon SCORE).
vasculaire. Mais l’aspirine (75-325 mg/j) pourrait > L’aspirine à faible dose (75 à 160 mg/j) est envisa- réduire le risque d’événement vasculaire.
geable chez les diabétiques à RCV élevé et qui n’ont
> En cas d'artériopathie oblitérante des membres pas de risque élevé de saignement. C’est-à-dire les inférieurs asymptomatique, d'anévrisme aortique non diabétiques ayant une microalbuminurie confirmée chirurgical asymptomatique, ou en présence de lésions ou une protéinurie ou une maladie coronarienne silen- non symptomatiques des branches aortiques, la pres- 3- Equation UKPDS.
http://www.medhyg.ch/sco- cieuse documentée ; ceux ayant au moins deux facteurs cription d’un antiplaquettaire n'est pas indiquée.
de risque parmi les suivants : âge > 50 ans pour les hommes et > 60 ans pour les femmes ou durée de En prévention secondaire
de_prediction_du_risque_coronarien_pour_les_diabe- diabète > 10 ans dans les deux sexes, HTA, tabagisme, L'inhibition plaquettaire est toujours recommandée dyslipidémie, antécédents familiaux de maladie cardio- ◆ TABLEAU 1. LES AAP EN PRÉVENTION SECONDAIRE DE LA MALADIE ATHÉROSCLÉREUSE Maladie coronarienne stable :
• Aspirine au long cours en monothérapie (75-160 mg/j). Si allergie à l’aspirine, clopidogrel au long cours en monothérapie (75 mg/j)
Post-IDM
• Durant l’année suivant un infarctus du myocarde (IDM) : aspirine (75-160 mg/j) + clopidogrel (75 mg/j), ou aspirine (75-160 mg/j) + prasugrel
(10 mg), ou aspirine (75- 160 mg/j) + ticagrelor (180 mg/j). Poursuivre ensuite l’aspirine en monothérapie au long cours.
Après revascularisation
• Association aspirine (75-160 mg/j) + clopidogrel (75 mg/j) pendant 1 mois après angioplastie au ballon hors contexte d’infarctus du myocarde
• Aspirine (75-160 mg/j) au long cours après pose de stent nu
• Association aspirine (75-160 mg/j) + clopidogrel (75 mg/j) pendant 1 mois après pose de stent nu hors contexte d’infarctus
• Association aspirine (75-160 mg/j) + clopidogrel (75 mg/j) pendant 6 à 12 mois après pose de stent actif
• Association aspirine (75-160 mg/j) + clopidogrel (75 mg/j) pendant 1 an après pontage coronaire en cas d’infarctus
• Aspirine (75-160 mg/j) au long cours en monothérapie après pontage coronarien
• Clopidogrel (75 mg/j) au long cours en monothérapie après pontage coronarien en dehors d’un antécédent d’infarctus, en alternative à l’aspirine.
TRONCS SUPRA-AORTIQUES ET ARTERES INTRACRÂNIENNES Prévention à long terme des événements vasculaires ischémiques dans les suites d’un infarctus cérébral ou AIT non cardio-emboliques (athérome,
lacune et étiologie indéterminée)
• Aspirine 50-325 mg/j ou aspirine 325 mg + dipyridamole 200 mg LP deux fois par jour ou clopidogrel 75 mg/j.
Thérapeutiques interventionnelles
• Angioplastie carotidienne : association aspirine (75-160 mg/j) + clopidogrel (75 mg/j) pour une période minimum de 1 mois, puis monothérapie ;
• Angioplastie intracrânienne : association aspirine + clopidogrel dans tous les cas de traitements endovasculaires pour une période minimale de 1 à 3
mois ; puis antiagrégation simple ;
• Endartériectomie carotidienne : traitement antiplaquettaire (ex : aspirine 75 à 325 mg/j) au long cours.
AUTRES LOCALISATIONS SYMPTOMATIQUES DE LA MALADIE ATHÉROSCLÉREUSE • Athérosclérose de la crosse de l’aorte symptomatique, athérosclérose carotidienne (traitement au long cours en cas de sténose carotidiennesymptomatique), athérosclérose vertébrale (sténose vertébrale extracrânienne symptomatique), athérosclérose intracrânienne (sténoseintracrânienne symptomatique > 50 %) : aspirine (75-160 mg/j) en première intention.
ARTÉRIOPATHIE OBLITÉRANTE DES MEMBRES INFERIEURS SYMPTOMATIQUE • AOMI traitée médicalement : aspirine (75-325 mg/j) au long cours en première intention. Si intolérance à l’aspirine, clopidogrel (75 mg/j).
• Stent : si angioplasie non compliquée : anti-agrégation simple au long cours ; en cas d’angioplastie complexe ou d’angioplastie distale sous-poplitée : double traitement antiplaquettaire (aspirine 75-325 mg/j + clopidogrel 75 mg/j) pendant 1 mois. Puis monothérapie au long cours.
• Pontage : aspirine (75-325 mg/j) en monothérapie au long cours.
V Cahier FMC
Vendredi 7 septembre 2012 | numéro 2612

Source: http://docs.legeneraliste.fr/FMC-2612-Pr%C3%A9v.second.malad.atherosc.pdf

sostenible.palencia.uva.es

JEN 128(9/10) doi: 10.1111/j.1439-0418.2004.00899.633–638Attractive responses by Monochamus galloprovincialis (Col.,Cerambycidae) to host and bark beetle semiochemicalsJ. A. Pajares1, F. Ibeas1, J. J. Dı´ez1 and D. Gallego21Departamento de Produccio´n Vegetal y Recursos Forestales, ETSIIAA, Universidad de Valladolid, Palencia;2Departamento de Zoologı´a y Antropologı´a Fı´sica, Unive

Microsoft word - lipitorcard.doc

LIPITOR for Less than the Average Cost of a Generic Statin†† Get the #1 prescribed branded cholesterol-lowering medicine in the world† for as low as a $4.00 co-pay.* Terms and conditions apply, see below. If you're an eligible patient, simply use the LIPITOR Co-Pay Card every time you fill your prescription for LIPITOR to instantly start saving. • $54 or less, you pay only $4 •

Copyright © 2010-2014 Medical Pdf Articles